Que dire ?

La peinture animalière parce que la nature est un sujet d'émerveillement constant, et que la choisir pour thème d'une peinture ou d'un dessin, c'est s'en approcher au plus près.

La peinture animalière, c'est le contraire du voyeurisme. C'est plutôt une de ces danses rituelles, qui pour un instant, transforment l'homme en jaguar ou en condor. 

La peinture humanière parce que l'humanité est un sujet d'étonnement constant, quelques fois d’émerveillement, le plus souvent d'incompréhension.

La peinture, le dessin, permettent de témoigner mais aussi de dire l'étrangeté des hommes...

 

On peut rêver, non ?

© 2017 Ph. Dommanget. Créé avec Wix.com